Testeur(se) d’applications

C’est le spécialiste de la chasse aux bugs : le testeur en informatique détecte les anomalies liées au fonctionnement technique d’une application informatique, d’un logiciel bureautique, d’un cédérom ou d’un site web, puis sollicite le développeur pour une mise à jour. Un métier passion, à fort potentiel.

Profil recherché

  • Persévérance
  • Communication
  • Orientation client


Missions principales

  • Détecter les anomalies
    Avant d'être livré, un logiciel doit subir de nombreuses vérifications: c'est le rôle du testeur. Il s'assure qu'une application correspond au cahier des charges, qu'elle ne détériore pas le système d'information, qu'elle est utilisable sur tous types de matériels informatiques et dans tous les cas d'utilisation...
  • Établir un plan de tests
    Autour de l'exécution des tests, le testeur assure un travail de préparation et d'analyse. Il établit une stratégie, planifie les opérations, élabore les outils de tests, exécute les tests, analyse les résultats et rédige des rapports. Au final, il transmet les anomalies détectées au développeur informatique chargé des corrections.
  • Veiller aux corrections
    Un bug a été corrigé ? De nouveau, le testeur intervient pour s'assurer que les modifications ont bien été effectuées sans générer de nouvelles erreurs ! Plusieurs allers-retours entre le service tests et le service développement sont parfois à prévoir.


Compétences professionnelles

  • Définition des caractéristiques de la qualité des logiciels et le rôle des tests
  • Maîtrise des différentes techniques de test
  • Définition et mise en œuvre des scénarios de test
  • Réalisation de rapport d'avancement
  • Estimation et planification des tests
  • Ecriture des scripts de test


Pré-requis :

Longtemps ouvert aux autodidactes, ce métier est de plus en plus qualifié. Si aucun diplôme n'est encore exigé, le recrutement s'effectue aujourd'hui avec un niveau allant de bac + 2 à bac + 5, selon la complexité des tests, les domaines d'application et les entreprises.

  • BTS SIO (services informatiques aux organisations) option solutions logicielles et applications métiers
  • DUT ou DEUST en informatique
  • Licence pro mention métiers de l'informatique : test et qualité des logiciels, ou, développement d'applications
  • Masters mention informatique avec une spécialité e, qualité et sûreté de fonctionnement, génie de l'informatique logicielle...
  • Diplôme d'ingénieur orienté en programmation informatique


Salaire

20 K€

en début de carrière

jusqu'à 50 k€

pour les plus expérimentés
Vous êtes candidat
Déposez votre CV en quelques clics
Vous êtes recruteur
Confiez-nous votre poste