article 14/09/2020

5 conseils d'un pro, pour trouver un job dans l'informatique

La suite logique d'une formation, c'est de décrocher un job. Mais quand on est en reconversion professionnelle ou que l'on n’a pas encore beaucoup d'expérience, pas facile de sortir du lot et de présenter aux recruteurs un profil attrayant. C'est d'autant plus vrai dans le milieu de l'informatique. Sylvain Lareyre, consultant en recrutement spécialisé dans l'IT depuis huit ans, nous livre ses précieux conseils pour que votre candidature se démarque.

Conseil Job n°1 : Montrer aux recruteurs son réel intérêt pour l'IT

Si en dehors de votre formation vous n'avez aucune expérience dans le domaine de l'informatique, soyons honnêtes : votre candidature a peu de chance d'intéresser les recruteurs. Pour que votre profil peu expérimenté fasse mouche, il va falloir gagner la confiance de ceux qui voient passer des centaines de CV chaque semaine. Pour cela, vous allez devoir prouver vos compétences et votre réel intérêt pour le métier. Pour notre consultant recruteur Sylvain, le secret c'est de travailler plus !

"Ceux qui sortent des grandes écoles avec un Bac+5 ont déjà environ un an, un an et demi d'expérience avec des stages et ils ont déjà travaillé sur de nombreux projets concrets pendant les cours. Pour ceux qui ont seulement suivi une formation, il faut gagner la confiance des recruteurs en travaillant plus dur sur son temps libre." Le but ici, est de se constituer un portfolio présentable afin de prouver qu'on a les compétences nécessaires pour intégrer une entreprise. Projets perso, webinars, veilles, auto-formations... tout est bon pour étayer au maximum son profil sur les réseaux sociaux.

Pour les développeurs, Sylvain conseille même d'utiliser des plateformes comme GitHub, qui permettent de présenter concrètement et de partager son travail dans les moindres détails avec l'équipe technique de l'entreprise (souvent consultée dans le processus de recrutement).

N'oubliez pas de soigner ce que vous partagez, afin que l'effet ne soit pas à l'inverse de celui escompté.


Conseil Job n°2 : Dans l'informatique, on soigne ses réseaux sociaux

Cela semble une évidence dans le domaine de l'IT, mais les recruteurs consultent vos réseaux sociaux. Donc pas question de négliger cette facette professionnelle visible par tous.

Sylvain est intraitable : "Votre profil LinkedIn doit être entièrement et bien renseigné". Le titre, une description complète, votre expérience détaillée, une photo (et pas celle prise en maillot de bain pendant vos vacances à Bora-Bora)... c'est le minimum. 

Mais pour un profil LinkedIn au top, le conseil du pro c'est : "mettez des mots clefs !". Comme n'importe quels moteurs de recherche, ceux des réseaux sociaux s'appuient sur les mots que vous avez entrés dans votre profil. 

Si vous êtes "expert en cybersécurité", ces mots devront apparaître mais n'oubliez pas d'ajouter d'autres formulations recherchées par les employeurs comme "sécurité informatique" ou "cyberdéfense".

Enfin n'oubliez pas d'ajouter tous vos travaux (cités dans le conseil n°1) dans les sections dédiées des réseaux sociaux. Le but est de bien les mettre en valeur et de prouver que vous vous investissez à fond, y compris sur votre temps libre.


Conseil Job n°3 : Les recruteurs aiment la polyvalence mais pas n'importe laquelle

Pour Sylvain Lareyre, un candidat qui dit savoir tout faire dans l'IT perd des points. "Il vaut mieux avoir moins de compétences mais bien maîtrisées, que de très nombreuses connaissances sans lien entre elles et non maîtrisées."

En bref, ne pavanez pas... Vous pouvez vous intéresser à tout, mais concentrez votre candidature sur ce que vous savez vraiment faire et ne vous dispersez pas.

Le plus important reste de "prouver ce que vous maîtrisez avec vos travaux personnels". Vous donnerez ainsi plus de sérieux à votre candidature.

Il y a aujourd'hui une très forte demande dans tous les domaines de l'informatique, avec un tout petit avantage pour les développeurs Web. C'est donc la possibilité pour vous de choisir une facette de l'IT qui vous plaît, et de vous y tenir.


Conseil Job n°4 : Le networking pour trouver une offre d'emploi "cachée"

"Il existe un marché caché de l'emploi et il faut aller le chercher en se créant un réseau". Ce conseil est valable pour les anciens de l'IT mais aussi, et surtout, pour ceux qui débutent. Le conseil est donc de se faire connaître et de lier des relations pour accéder à ce marché caché.

Pour Sylvain, le meilleur moyen de faire du networking, c'est de participer à des meetup. Ces petites réunions techniques sont parfaites pour rencontrer des professionnels du même secteur que vous. "C'est un endroit idéal pour montrer sa motivation, apprendre de nouvelles choses et se faire connaître. Dans ces réunions, l'important est de ne pas rester dans son coin mais d'échanger avec les autres." N'ayez pas peur de vous inscrire à ces événements (quand la crise du Covid sera passée). Dans le domaine de l'informatique, elles sont généralement très décomplexées et pas du tout guindées... bien au contraire ! On y rencontre aussi bien des chefs d'entreprises, que des employés ou juste des passionnés. 

Petit à petit, au fur et à mesure que vous irez à ces réunions, vous croiserez souvent les mêmes personnes... les habitués. Vous vous ferez remarquer et c'est ainsi que le réseautage commence. N'hésitez pas à échanger vos coordonnées et à ajouter vos contacts au fur et à mesure sur les réseaux sociaux. Mais attention de ne pas donner l'impression de quelqu'un qui n'est là que pour trouver un emploi, c'est rédhibitoire.

Si vous êtes chanceux et que vous donnez une bonne image de vous, vous pourrez obtenir des recommandations, des astuces, des contrats (pour les freelances) des possibilités de stages et pourquoi pas obtenir une offre d'emploi qui n'a pas encore été diffusée au public... la fameuse offre d'emploi "cachée".


Conseil Job n°5 : Devenez (pour un temps) freelance

Si malgré tous ces conseils, votre candidature dans l'informatique est toujours au point mort, ultime conseil de notre spécialiste : "lancez-vous en freelance !".

"Le but de cette démarche ne sera pas de gagner de l'argent mais d'acquérir de l'expérience". Car c'est ce que recherchent en priorité les recruteurs. Pendant la durée de votre formation et/ou juste après, n'hésitez pas à monter votre propre micro-entreprise et cherchez des clients sur des plateformes en ligne. Il en existe beaucoup comme Malt, Crème de la Crème, freelance.com, 404works... À vous de trouver celle qui vous convient le mieux pour vous faire un maximum d'expérience.

Après 6 à 12 mois, votre CV devrait devenir beaucoup plus présentable pour les recruteurs, surtout si en parallèle, vous avez pu travailler sur d'autres projets personnels.

En plus, avec cette expérience d'auto entrepreneur, vous montrerez de vous l'image d'un professionnel de l'IT débrouillard, capable d'être autonome et ultra motivé !

Mais attention ! Avant de vous lancer dans cette expérience, renseignez-vous bien sur tout ce que cela implique en terme de "gestion administrative" et voyez si vous vous en sentez capable.


Avec tous ces bons conseils, vous devriez être capable de vous démarquer et de mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un emploi. N'oubliez pas, en plus de vos compétences techniques, de bien travailler vos soft skills, les employeurs y accordent aujourd'hui une très grande importance.


Et pour concrétiser votre ambition professionnelle n'hésitez pas à consulter nos offres d'emploi et les formules "1 formation = 1 job" de M2i for Jobs.


Vous êtes candidat
Déposez votre CV en quelques clics
Vous êtes recruteur
Confiez-nous votre poste